EFA au Congrès international sur l'adoption (Nouvelle-Zélande)

EFA participe au congrès international sur la recherche en adoption qui se déroule à Auckland (Nouvelle-Zélande) du 7 à 11 janvier. Plus de 150 participants d'une vingtaine de pays échangent sur une multitude de thèmes, croisant approches et perspectives: développement des enfants, bien-être, intégration, scolarité, impact de l'adoption dans les pays d'origine, blocages concernant l'adoption nationale dans les pays dits développés, modèles de parentalité, différentes formes d'adoption et autres formes de prise en charge, identité adoptive, origines, évolutions familiales face à la stérilité, etc.

Janice Peyré doit y présenter les résultats de l'étude sur le devenir des adoptés (15-30 ans) impulsée par EFA et menée par deux centres de recherche avec le soutien de la région Île-de-France. Sont également présents Jacques Chomilier, du MASF, qui présente les évolutions de l'adoption internationale, et le docteur Marie-Odile Pérouse de Montclos, qui intervient sur des questions de développement et de prise en charge des enfants adoptés.
Le déroulement de ce congrès dans un pays fier de sa pluralité ethnique et culturelle, et plus largement dans le Pacifique, où restent très présents des modèles de prise en charge traditionnels des enfants au sein de la famille élargie et de la communauté, notamment chez les populations maories, permet un décentrage très stimulant et une mise en perspective des modèles familiaux. La présence de chercheurs de premier plan qui se trouvent être également parents adoptifs ou adoptés donne une grande richesse humaine à ce congrès, renforcée par la chaleur de l'hospitalité maorie.