Accueil
C'étaient les 60 ans d’EFA...

  2013 congres efaDepuis 60 ans, EFA se mobilise pour les enfants privés de famille.
  Parce que l'adoption est d'abord une mesure de protection de l'enfance.

  2013: toute une année pour fêter ce soixantenaire ensemble !

  Retrouvez les événements marquants de cette année 2013 :

Lire la suite...
 
20 bougies pour la Convention de La Haye

Il y a 20 ans, des représentants de pays de tous les continents signaient la Convention de La Haye du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d'adoption internationale. Cette Convention, à laquelle adhèrent aujourd'hui 90 pays "a pour but de garantir que les adoptions internationales soient organisées dans l’intérêt supérieur de l’enfant et en respectant ses droits fondamentaux". En savoir plus

 
Validation et promulgation de la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe

Le Conseil constitutionnel a validé dans son intégralité, le 17 mai 2013, la loi sur l'ouverture du mariage aux couples de même sexe. La loi a été promulguée au Journal officiel du 18 mai.

 
République démocratique du Congo

Le 29 avril, le ministère Congolais de l'intérieur et de la sécurité, Direction Générale des Migrations (DGM) a suspendu la délivrance de
toutes les autorisations de sortie du territoire pour les enfants adoptés à l'international et ce pour tous les pays d'accueil.
Information sur le site de l'Autorité centrale américaine

 
Adoption plénière et accès aux origines: arrêtons les amalgames
Des adoptés s'élèvent, aux côtés de l'Inter-LGBT et d'autres personnalités, pour s'insurger contre les amalgames dangereux et discriminants entendus en matière d'adoption et d'accès aux origines, dans le cadre des débats sur l'ouverture du mariage et de l'adoption aux personnes de même sexe. Ils dénoncent dans une tribune la "diabolisation sournoise" de l'adoption plénière. Nullement incompatible avec une connaissance de son histoire, l'adoption plénière reste, comme ils le rappellent, le statut le plus protecteur de l'enfant délaissé. Leur position rejoint celle prise dans par EFA et d'autres associations (EFA, MASF, Racines coréennes et La Voix des Adoptés) dans un communiqué conjoint. Retrouvez la tribune publiée dans le Huffington Post sur le site du CNA.
 
Le SAI (re)devient la MAI
A la suite d'une mesure de réorganisation interne du Ministère des Affaires Etrangères (réforme des emplois fonctionnels), le Service de l'Adoption internationale (SAI) se nomme désormais la Mission de l'Adoption Internationale (MAI).
Lire la suite...
 
Tribune: Adoption simple ou plénière?

"La plupart des familles adoptives savent ... que pour les enfants adoptés la connaissance de leur histoire, de leurs origines, peut être un facteur favorisant" la construction de leur identité. Cela est tout à fait compatible avec l'adoption plénière qui sécurise l'enfant et favorise son intégration, comme le rappelle cette tribune, signée par des adoptés et des spécialistes de l'adoption de Dijon, qui invite chacun, "magistrat, journaliste, médecin, psy, homme de la rue" à écouter et entendre les adoptés. Tribune, 17 mai 2013, Libération

 
Quand des adoptés disent non à Vladimir Poutine

Adopté aux USA à l’âge de 15 ans, Sasha D’Jamos a lancé une pétition pour faire entendre « La voix de l’enfant » (the voice of the child) et inviter, en vain, Vladimir Poutine à ne pas signer une loi qui met un terme aux adoptions par des ressortissants américains. Cette pétition, toujours ouverte, a recueilli plus de 13 000 signatures de différents pays : majoritairement USA, mais aussi Allemagne, Australie, Autriche, Canada, France, Irlande, Royaume Uni… et Russie. Les signatures ont été remises à l’ambassade de Russie à Washington par une jeune femme adoptée, née en Russie, Tatyana McFadden, médaillée d’or aux Jeux paralympiques. Accéder à la pétition

 
Les autorités danoises suspendent les adoptions en Ethiopie

Les autorités danoises ont décidé d'arrêter les adoptions dans l'orphelinat Enat Alem où de grandes défaillances dans les soins apportés aux enfants ont été constatées. Il est également avéré que l'orphelinat utilisait des intermédiaires pour convaincre des familles de confier leurs enfants à l'adoption. Un gardien a admis avoir ainsi favorisé 145 abandons, il était payé l'équivalent de 75 à 110 couronnes danoises pour chaque enfant. Les familles en attente ont été informées d'un moratoire provisoire des adoptions en Éthiopie.

 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 5 de 22