Histoires, 
traces,
 origines
:
 accompagner 
le 
droit 
à 
l’accès 
de 
tous 
les 
adoptés, 
nés 
en 
France 
ou 
à
 l’étranger, ainsi 
que 
des 
personnes
 ayant 
été 
placées 
en 
France. Les positions d’EFA ont été présentées en novembre et en juillet 2013 lors d’auditions dans le cadre du projet de loi sur la famille, par le groupe de travail dirigé par Irène Théry et par le groupe PS à l’Assemblée nationale, ainsi que par le groupe UMP au Sénat. Les propositions d’EFA abordent la question de l’accès aux origines et de l’accompagnement (des demandeurs et des parents de naissance ou adoptifs) de manière transversale; elles s’attardent sur la vulnérabilité des mineurs (face à des recherches précoces ou à l’impact des réseaux sociaux et d’Internet), et abordent les spécificités concernant les adoptés nés en France (qu’ils soient nés sous X ou non) et les adoptés nés à l’étranger, en présentant quelques politiques de pays d’origines.

Ce document reprend et prolonge les travaux menés au sein d’EFA, présentés lors d’auditions précédentes. Il se nourrit également de l’apport des deux colloques organisés en 2012 et 2013 sur ces questions.

Lire notre dossier