Adoption : le sort des pupilles de l’État inquiète les associations Abonnés

Alors qu’une proposition de loi sur l’adoption doit être examinée mercredi 20 octobre par les sénateurs, de nombreux professionnels du secteur estiment ce texte « décevant ». Selon eux, il ne s’attaque pas à certains problèmes de fond, comme la situation des pupilles de l’État.

La Croix (octobre 2021)