Octobre 2005 : trafic d’enfants

Bébés bulgares vendus pour quelques milliers d’Europe à des familles françaises, enfants chinois mis en vente sur un célèbre site de vente d’objets neufs et d’occasions : le mois d’octobre est riche en affaires crapuleuses sur le thème du désir d’enfants.

Enfance et Familles d’Adoption rappelle que le trafic d’enfant est, non seulement, interdit (Convention internationale des droits de l’enfant) mais aussi contraire à l’intérêt des enfants concernés, et surtout qu’ il ne s’agit en aucun cas d’adoption, l’adoption étant une manière légale de donner des parents à des enfants qui ont en besoin, non des enfants à des adultes en mal de parentalité.