Enfance & Familles d’Adoption (EFA) souhaite rendre hommage à cette personnalité d’exception que fut le professeur Axel Kahn (1944-2021). Généticien, philosophe, humaniste, il portait sur les évolutions scientifiques et sociétales un regard éthique qui mettait en garde à la fois contre les risques des dérives et contre les immobilismes. S’il fallait, selon lui, « à tout prix éviter qu’une loi de bioéthique ne se transforme en un mode d’emploi des pratiques », une éthique qui n’évoluerait pas serait « étriquée ». Sur la filiation et la famille, il considérait que « ramener la spécificité de la famille humaine à sa dimension génétique est régressif ». Il célébrait « l’altérité irréductible » des enfants, quelle que soit la configuration familiale, et le nécessaire processus de « l’adoption réciproque, des parents par leurs enfants et de ceux-ci par les premiers ». « Les liens du sang ne sont pas là pour constituer le soubassement du développement conjoint des liens du cœur, ceux-ci doivent assumer d’être autonomes, ils le peuvent », écrivait-il dans la préface du Guide de l’adoption (Marabout, Hachette, 2014).

Axel Kahn nous a fait l’honneur de participer à une table ronde sur la famille et son évolution dans le cadre du congrès qui a célébré les 60 ans d’EFA en 2013. A ses proches, nous adressons nos condoléances les plus sincères.

Enfance & Familles d’Adoption, 6 juillet 2021