Le 21 juin 2022, les responsables des associations départementales d’EFA se sont retrouvés à Paris pour une journée d’échanges et de travail. Nous avons eu le plaisir d’accueillir Monya Ferritti, présidente de Coordinamento CARE, Anne Royal, présidente d’Enfance et Famille d’Adoption et Ana Linares, coordinadora de CORA – Coordinadora de Asociaciones de Adopción y Acogimiento. Merci à tous les participants !

 

Au regard du conflit entre la Fédération de Russie et l’Ukraine et de l’arrêté de suspension des procédures d’adoption internationale en Russie prise par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères le 7 mars 2022, prorogé le 7 juin dernier jusqu’au 31 décembre 2022, le Conseil d’Administration de l’AFA a décidé de suspendre temporairement l’inscription de nouveaux projets d’adoption sur la Liste des Demandes en Attente (LDA) pour la Russie.

Cette décision s’applique à compter de la publication du présent communiqué, le 22 juin 2022. Les nouvelles candidatures ne peuvent donc plus être étudiées.

Sa levée sera décidée ultérieurement en fonction de l’évolution de la situation, en accord avec l’autorité centrale française.

Cette décision ne concerne pas les projets d’adoption déjà enregistrés sur la liste des demandes en attente pour la Russie ou enregistrés auprès des autorités russes.

Suspension des inscriptions sur liste d’attente AFA

Arrêté du 7 juin (pdf)

Les professionnels ont à s’assurer que certains enfants sont bien « adoptables », qu’ils sont en capacité d’être accueillis par des parents, de s’affilier et de se projeter dans une relation avec une famille adoptive. Mais, comme en miroir, comment mesure-t-on, évalue-t-on « l’adoptabilité » des (futurs) parents ? Quelles sont les qualités et compétences parentales requises ? Y aurait-il un profil type – sorte de portrait-robot – du parent adoptable auquel se conformer ? Au-delà de la démarche d’agrément, qu’en disent les personnes adoptées, elles-mêmes ? au quotidien, qu’est-ce qui fait que nos enfants nous ont eux aussi « adoptés » … ou pas ?

Feuilletez et commandez ce numéro

Le revue Accueil, c’est quoi ?

 

Le bulletin n°63 de la newsletter d’EFA vient de paraître.

— « Du projet pour l’enfant au projet de vie : le bilan médical, psychologique et social » : la journée professionnelle d’EFA le 13 décembre
— Charlotte Caubel, secrétairee d’État chargée de l’enfance
— Le rapport annuel 2021 de l’Afa est en ligne
— Les alternatives à l’adoption
— Un programme de préparation des candidats à l’adoption internationale en passe de devenir obligatoire au Québec
— Sri landaise de Maylis Dartigue (documentaire) sur France 3 le 6 juillet

Télécharger et découvrir les newsletter d’EFA

Retrouvez aussi : l’actualité de l’adoption, nos manifestations, formations, publications et prises de position, ainsi que nos comptes Facebook et Twitter

Adoptée le 20 novembre 1989 par l’Assemblée générale de l’ONU, la Convention internationale des Droits de l’Enfant est le premier traité international à énoncer les droits de tous les enfants. Ratifiée par tous les Etats, exception faite des Etats-Unis, elle garantit la protection des droits de l’enfant en contraignant les Etats parties à respecter chacun de ses articles.

www.defenseurdesdroits.fr/

Savez-vous que vous pouvez, en utilisant le moteur de recherche solidaire Lilo, participer au soutien financier de notre association ?

Pour l’utilisateur c’est gratuit et chaque recherche sur Lilo vient alimenter le compte d’EFA : grâce à vous, goutte à goutte, nos projets associatifs avanceront.

Pour soutenir Enfance & Familles d’Adoption, choisissez le projet « Accompagner l’adoption ». Aujourd’hui, 3200€ ont déjà été collectés et reversé à EFA !

https://search.lilo.org/

Les contextes de crise ou de conflit armé offrent un terrain favorable aux violations des droits des enfants et plus particulièrement aux pratiques illicites dans l’adoption internationale. Aucune procédure d’adoption internationale ne peut être initiée dans de tels contextes, compte tenu de la difficulté à déterminer si les enfants, qui peuvent sembler orphelins ou privés définitivement de protection parentale, sont réellement éligibles à l’adoption.

Par ailleurs depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, tout déplacement vers ces deux pays est formellement déconseillé.

Dans ces circonstances, les conditions pour poursuivre une démarche d’adoption ne sont pas réunies.

Le ministère de l’Europe et des affaires étrangères a donc pris la décision de suspendre jusqu’au 31 décembre 2022 les adoptions internationales avec ces deux pays.

Pour les enfants déjà apparentés avec leur famille d’adoption, les procédures peuvent être menées jusqu’à leur terme dans le respect des règles internationales et lorsque la situation locale le permettra.

Il est à noter que, conformément aux dispositions de la loi du 21 février 2022, les adoptions individuelles ne pourront plus être engagées à l’avenir ; seules les personnes déjà titulaires d’un agrément et qui se signaleront auprès de la Mission de l’adoption internationale dans les six mois après la promulgation de la loi seront autorisées, à l’issue de la période de suspension, à reprendre leur procédure d’adoption en Ukraine par démarche individuelle.

Arrêté du 7 juin 2022 (pdf)

 

Nos cinq sens font partie intégrante de notre personne, liés au cerveau par des connexions et rouages aussi subtils qu’extraordinaires et solidaires. Pour bien fonctionner, pour pouvoir réagir de façon appropriée, [ils doivent] travailler ensemble, explique le docteur Françoise Hallet, coordinatrice de L’Envol (centre de postadoption belge). Un cerveau bien équilibré […] nourri de nombreuses sensations, fonctionne bien, ajoute-t-elle, et quand notre cerveau fonctionne bien, nous aussi.

Mais chez nos enfants, comment le développement sensoriel s’est-il passé, dans leurs débuts de vie souvent « troublés » ? N’y a-t-il pas eu des sens « privés de sens » ou « sur-stimulés » ? Quels éventuels dysfonctionnements auraient pu se produire, survenir ? Certains sens ont-ils pu être affectés, abîmés ou particulièrement développés ? Comment déceler d’éventuelles carences ou défaillances, puis comment aider à les réparer, à « rattraper » ? Ou sur quelle compétence sensorielle s’appuyer pour entrer en relation, pour favoriser les apprentissages ?
Nous aimerions attirer l’attention des parents et des futurs parents adoptifs sur cette question du développement sensoriel qui nous semble très importante et qu’on n’a pas forcément en tête lorsqu’on se prépare à accueillir un enfant, ou même lorsqu’on est parent.

Nous serions heureux, pour enrichir le prochain dossier de la revue Accueil, de recueillir vos témoignages sur ces questions dont on parle peu, ou peut-être pas suffisamment encore. Voici quelques questions – non exhaustives – pour orienter votre réflexion, nous vous remercions par avance de vos retours d’expériences.

Lire le détail de l’appel à témoignage (pdf).

 

Le bulletin n°62 de la newsletter d’EFA vient de paraître.

— Accueil n° 202 – mars 2022 « Négligence, violence, maltraitance : dépasser les blessures du passé »
— Ukraine : l’urgence humanitaire n’est pas le temps de l’adoption
— Soutenir EFA avec le moteur de recherche Lilo
— Protection de l’enfance : quelques chiffres-clés sur les enfants pupilles de l’État
— Kiri : une mini-série sur France 3
— D’un destin à l’autre : 6 portraits d’adoption (Radio Canada)

Télécharger et découvrir les newsletter d’EFA

Retrouvez aussi : l’actualité de l’adoption, nos manifestations, formations, publications et prises de position, ainsi que nos comptes Facebook et Twitter

Ces deux dernières années, l’ensemble du mouvement EFA – associations départementales et fédération nationale – a multiplié les initiatives pour maintenir l’accompagnement des familles adoptives et des candidats à l’adoption.

Soirées témoignages, conférences thématiques, permanences, rendez-vous individuels… ont pu se dérouler en visioconférence et ont remporté un vif succès.

Forte de cette expérience, la fédération a développé, en 2022, de nouvelles formules avec la constitution d’équipes dédiées : une conférence sur les enfants adoptables en France, ouverte à tous (adhérents EFA et non-adhérents) et proposée 10 fois dans l’année ; 6 soirées témoignages sur l’adoption nationale d’enfants dits « à particularités » ; enfin, un « parcours vers l’adoption » de 6 séances interactives de 3 heures.

Ce parcours est destiné à toute personne (couple ou célibataire) s’engageant ou déjà engagée dans une procédure d’agrément d’adoption. Différents thèmes y seront abordés tels que l’agrément, les enfants adoptables en France et à l’international, les liens d’attachement, les enfants à particularités, les défis du quotidien, devenir parent d’un enfant abandonné.

Rubrique « Les formations EFA »