TRAD Alexandre, Heureusement, j’ai été adopté, Back to Broumana, Société des écrivains, 2011

Après un premier voyage au Liban et à l’orphelinat où il a été recueilli, Pierre- Olivier rentre en France sans rien avoir appris de son histoire. Quelque temps après, un message inattendu de Sœur Josèphe (de l’orphelinat libanais) l’informe qu’elle a finalement retrouvé des documents le concernant, égarés dans un dossier voisin. Ceux qui lui ont donné la vie seront-ils au rendez-vous de ce second voyage ? Surgit alors une famille, chaleureuse, très orientale, composée de frères, sœurs, tantes, amis, tous enthousiastes à l’idée de revoir cet enfant si longtemps oublié pour les uns, ignoré pour les autres. Comme dans un roman à suspense, l’auteur a su parfaitement traduire les états d’âme complexes et ambivalents qui précèdent des retrouvailles, faits d’impatience, d’espoirs et d’inquiétude. Heureusement, l’auteur s’est construit au sein de sa famille en France. Il est père de famille, a le recul et la maturité nécessaire pour réaliser qu’il n’était pas dans une démarche affective, mais poussé par un besoin d’information et de compréhension de son histoire. Un ouvrage qui peut certainement aider ceux qui cherchent leurs origines à aborder cette démarche avec lucidité, et sans nourrir trop d’attentes.

https://www.decitre.fr/livre-pod/heureusement-j-ai-ete-adopte-9782748365566.html