LE MOIS DES ADOPTÉ.E.S

Les Adopté.e.s se réapproprient la narration.

La première édition du MOIS DES ADOPTÉ.E.S, qui se déroulera entre la France, la Suisse, le Québec et la Belgique en novembre 2018, est un événement inédit dans le monde francophone. Pensé sur le modèle du «National Adoption Awareness Month», instauré dans les pays anglo-saxons depuis 30 ans, cet évènement s’inscrit dans la perspective d’une libération de la parole des personnes adoptées, et d’une prise de conscience générale sur ce sujet encore trop méconnu.

Sous l’impulsion de la réalisatrice Amandine Gay, auteure du documentaire phénomène Ouvrir La Voix, le Lieu Secret (Paris 75014) accueillera pendant cinq jours des projections de films, des tables-rondes, performances, conférences, ateliers, mais aussi des concerts et DJ sets, tous orientés autour de la question de l’adoption internationale. Une sélection à la fois exigeante et novatrice, festive et politique, qui aura pour ambition de remettre au coeur du débat public le sujet de l’adoption.

Aujourd’hui, ce sont des dizaines de milliers de personnes adoptées qui vivent en France, et dont les voix ne sont jamais entendues. Avec le MOIS DES ADOPTÉ.E.S, ces enfants, adolescents et adultes qui ont vécu des déplacements familiaux pourront enfin se réapproprier la narration lors d’évènements singuliers et inclusifs. Le Lieu Secret accueillera ainsi des performances scéniques, Le Lieu Secret accueillera ainsi des performances scéniques, des films et des expositions, dont une de l’artiste adoptée Hélène Jayet, ou encore un atelier cuisine piloté par le chef Simon Horwitz, qui proposera des tapas aux saveurs de la Colombie, d’Haïti et de la Corée du Sud, trois pays décisifs de l’adoption internationale.

En invitant les principaux concernés à partager leur expérience, le MOIS DES ADOPTÉ.E.S abordera à travers des réflexions et performances artistiques les différents sujets liés à l’adoption internationale : l’identité au sein des familles multiraciales, le coût psychologique et économique de l’adoption, l’image des enfants adoptés véhiculée par les médias, etc. L’évènement, initié et principalement animé par Amandine Gay, s’inscrit dans un travail de recherche au long cours mené par la réalisatrice qui, après Ouvrir La Voix, prépare un documentaire d’archives sur le phénomène de l’adoption internationale.

Le communiqué de presse

Le programme