PIERRON Jean-Philippe, On ne choisit pas ses parents : Comment penser l’adoption et la filiation ? Seuil, Coll. Sciences humaines, 2003 Jean-Philippe Pierron, professeur de philosophie, est père adoptif de deux enfants. Il nous invite à une réflexion sur la filiation, vue par le « prisme de l’adoption ». La famille est un laboratoire où s ‘élabore l’alchimie de notre humanité. L’étude des mythes (Œdipe, Moïse, Jésus, Romulus et Remus) permet de voir l’importance de la place de l’adoption. Il nous fait réfléchir sur la parenté : place de la nature, du corps, du sang. La parenté adoptive n’est pas un palliatif, ce n’est pas une parenté de 2ème catégorie. Le lien familial permet de rendre compatible différence et similitude. Ce livre de philosophie, qui peut sembler un peu ardu au début, conclut que le parent est un passeur fragile : « Il n’est pas le propriétaire de ses enfants, mais en est le dépositaire »

https://www.amazon.fr/choisit-pas-ses-parents-ladoption/dp/2020573393