Archive d’étiquettes pour : Adoption Internationale

L’Institut de la statistique en Polynésie (ISPF) vient de publier une étude sur le fa’a’amura’a, la première de ce type. Son but est d’apporter un éclairage quantitatif sur cet aspect spécifique de la vie familiale en Polynésie française. En 2012, l’ISPF a recueilli des informations auprès de l’ensemble des femmes de la Polynésie française âgées de plus de 14 ans sur l’éventualité d’avoir « donné des enfants à fa’a’amu » et également sur le fait « d’avoir actuellement des enfants à fa’a’amu ».

Accéder à l’étude

Les familles adoptives (parents et adolescents adoptés) sont invitées à participer à cette étude, menée par des universitaires et des médecins de plusieurs Consultations adoption (COCA), avec le soutien actif d’Enfance & Familles d’Adoption (EFA), du Mouvement pour l’adoption sans frontières (MASF) et des organismes autorisés pour l’adoption (OAA).

Lire la suite

Le 18 novembre, EFA a participé à la demi-journée sur « Dérives dans l’adoption : comment répondre ensemble aux conséquences des adoptions irrégulières ? » organisée par La Voix des Adoptés et Born in Lebanon. Cette rencontre a été un temps d’échanges très riches entre des personnes ayant été adoptées, et des spécialistes de l’adoption internationale, des représentants d’associations d’adoptés et de familles adoptives, d’ONG et d’institutions (OAA, AFA, MAI).

Lire la suite

L’Autorité centrale française, la Mission de l’adoption internationale, vient de publier son rapport d’activité 2016 (septembre 2017). Ce rapport propose un focus « pays », un aperçu des statistiques de l’année, un rapide tour d’horizon des missions de la MAI (missions à l’étranger, relations avec les Conseils départementaux, soutien et régulation des OAA…).

Lire la suite

Adoption internationale : une hausse en trompe-l’oeil

En 2016, 956 visas long séjour adoption (VLSA) ont été délivrés (contre 815 en 2015 et 1069 en 2014). La mission de l’adoption internationale relève que « cette hausse apparente de 17 % résulte de la levée de la suspension des adoptions en République démocratique du Congo (RDC) ». Hors RDC (231 arrivées d’enfants), le premier pays d’origine est Haïti (82), suivi du Vietnam (74) et la Colombie (62).

Le site de la MAI

Télécharger le rapport annuel de la MAI

 

Vers la fin des adoptions à l’étranger ? Du grain à moudre, France Culture, 21 décembre 2016

Emission présentée par Mélanie Chalandon

Avec Béatrice Biondi, Nigel Cantwell, Yves Denéchère, Nathalie Parent

« On ne peut pas laisser aller les familles dans un pays où on n’est pas sûr que les enfants sont adoptables. Quand les enfants grandissent, ils demandent à connaître leur histoire, pourquoi, comment. Les parents doivent pouvoir répondre aux questions des enfants. » (Nathalie Parent).

Un débat sur les évolutions de l’adoption internationale, les questions éthiques, les attentes des pays d’origine, les responsabilités des pays d’accueil comme la France, qui exercent une pression sur les pays d’origines et qui délivrent les accréditations aux organismes autorisés pour l’adoption sans toujours s’interroger sur la réalité du terrain et les conséquences pour les enfants et leurs familles.

Une émission à podcaster ou à réécouter en ligne

 

Manifestation à Paris des familles attendant de pouvoir adopter un enfant de la RD-Congo à Paris, 19 décembre 2016

Nous nous sommes mariés à 40 ans en 2012. En 2013, nous avons décidé de nous tourner vers l’adoption. Nous n’envisageons pas de rester à deux. Fonder une famille, c’est la suite et l’aboutissement de notre histoire. Une famille, c’est pour nous un socle pour toute personne, mais aussi la cellule de base de la société !

Lire la suite

Réuni à l’initiative de la Mission de l’adoption internationale, un groupe de travail constitué de professionnels de l’adoption venus d’horizons différents (opérateurs, conseils départementaux, associations de familles, fédérations, etc.) a rédigé un Projet de Mise en Relation (PMER) ou contrat-type, à partir de PMER déjà existants dans les OAA.

Disponible et utilisable en ligne, ce contrat constitue un outil de référence pour toutes les OAA et le public.

Télécharger le Projet de Mise en Relation (PMER).

La Mission de l’adoption internationale a mis en ligne les statistiques 2015 de l’adoption internationale en France. Comme chaque année depuis 2011, le nombre d’enfants arrivés en France en 2015 dans le cadre de l’adoption internationale a encore baissé : 815 enfants contre 1069 en 2014. Les enfants arrivant du continent Africain sont les plus nombreux, viennent ensuite les enfants originaires d’Asie, d’Amérique et d’Europe. Le Vietnam (108) devient le premier pays d’origine, suivi de la Colombie (75), la Côte d’Ivoire (62), la Russie (51), la Chine (48) et Haïti (48).

ined

Trois fois moins d’adoptions internationales dans le monde en 2013 qu’en 2003; des enfants adoptables « à besoins spécifiques », c’est-à-dire relativement âgés, en fratrie, ou touchés par une pathologie. Un article de Jean-François Mignot, paru à l’INED (n° 519, fév. 2015) et disponible en ligne, examine les causes et les conséquences des évolutions de l’adoption internationale ces dix dernières années en France et dans le monde.