Archive d’étiquettes pour : Revue Accueil

Conduire son enfant au plus près de l’autonomie, lui donner de quoi voler de ses propres ailes semble bien être le but de l’éducation, l’ambition de tout parent. Mais l’enfant adopté n’a pas eu un début de vie classique : il a pu arriver dans sa nouvelle famille déjà âgé ou connaître des « attachements » difficiles, données qui peuvent rendre son autonomie plus complexe et plus longue à acquérir, à chaque période de son développement. Cette fameuse autonomie, réclamée très tôt par les uns, espérée – ou redoutée – par les autres, semble avoir une résonance particulière chez les parents adoptifs. Ce dossier explore cette question, aux différentes phases de vie de l’enfant adopté, de sa petite enfance à son adolescence, jusqu’à son statut de jeune adulte majeur.

Feuilletez et commandez ce numéro

Le revue Accueil

Appel à témoignage pour le prochain numéro 202 de la revue Accueil

Aujourd’hui, on parle à l’enfant adopté de son histoire première, de son abandon, avec des mots adaptés à son âge, à sa maturité et à sa situation ; on sait que l’histoire de la famille se tisse de la sienne et de celle des parents. On réfléchit beaucoup à ce « temps d’avant » si important, et l’on connaît mieux les effets des carences, du manque de soins, du délaissement, des difficultés d’attachement vécus par le tout-petit, in utero, puis dans ses premières années de vie. Qu’il soit né en France ou à l’étranger.

Pourtant, il est un sujet plus difficile à aborder, sans doute parce qu’il heurte nos cœurs et nos consciences : la violence et la maltraitance que les enfants ont pu subir avant leur adoption.

Ces violences, ou maltraitances, nous avons choisi d’en parler parce qu’il est impératif de tenter de comprendre et de mesurer les répercussions qu’elles peuvent avoir sur l’enfant lui-même, sur ses parents, sur la vie de toute la famille, sur sa relation aux autres, sur sa construction identitaire, son estime de lui et, surtout, pour repérer les moyens de prévenir ces conséquences.

Qu’entend-on par « maltraitance » ? Quelles en sont les formes les plus répandues, pour nos enfants ? La maltraitance est-elle toujours liée à la violence ? La négligence n’en est-elle pas une forme particulièrement violente, une maltraitance qui ne dit pas son nom ? A-t-elle dans tous les cas des conséquences sur l’enfant qui la subit ? Quels sont les effets possibles de la maltraitance ou de la négligence sur un enfant aux plans psychique, affectif, neurologique, cognitif ? L’enfant ayant été violenté ou maltraité devient-il violent à son tour ? Envers les autres ? envers lui-même ?

Comment accompagner, prendre en charge au quotidien – ou au long cours – des traumatismes visibles ou non d’une maltraitance passée ? Comment mener l’enfant vers une confiance en la vie, comment le mettre sur une voie de résilience ?

Nous serions heureux de recevoir vos témoignages ou vos interrogations, votre expérience en tant que personne adoptée ayant subi une forme de maltraitance, votre expérience de parent, de thérapeute… sur ce thème.

Nous vous proposons quelques pistes ci-dessous. Merci à vous.

Lire la suite

Épuisé depuis plusieurs mois ce numéro vient de faire l’objet d’un tiré à part qui reprend le dossier « La scolarité des enfants adoptés » (p. 12 à 43). La bibliographie du dossier (Pour aller plus loin) a été mise à jour.

La scolarité des enfants est au cœur des préoccupations de tous les parents. Les précieuses informations sur le parcours scolaire et la réussite des enfants adoptés apportées par l’étude sur le devenir des adoptés (2015) nous ont invités à revenir sur ce sujet et à ouvrir de nouveaux champs de réflexion. En croisant les apports des professionnels et les témoignages des parents, on découvre aussi des parcours parfois surprenants pour lesquels le temps et la qualité du dialogue engagé avec les enseignants sont des atouts de poids. Réfléchir à la façon d’aider les enfants à vivre le plus harmonieusement possible le temps de l’école peut sans doute amener à revisiter la notion de réussite scolaire elle-même.

Feuilletez et commandez ce numéro

La revue Accueil

 

Adoption et racisme… on ne peut qu’être triste ou révolté d’associer ces deux mots, mais le racisme, qui fait particulièrement la une des médias depuis de nombreux mois, est aussi présent dans le quotidien de certaines familles adoptives et il est important d’en parler. Peur de la différence, plutôt que racisme ? Peur de l’étrange, de l’étrangeté ? Peur de l’autre ? Pourquoi certains enfants ont-ils à subir des remarques désobligeantes, des discriminations qui parfois confinent au harcèlement ? Comment préparer les enfants et les aider à y faire face ? Et comment se préparer en tant que futur parent ? Comment réagit-on, en tant qu’adopté adulte ? Ce numéro fait une large place aux témoignages et s’appuie sur l’expérience et la réflexion de professionnels.

Bibliographie en ligne

Les auteurs des articles du dossier de ce numéro se sont appuyés sur de nombreuses ressources (rapports, études, écrits de professionnels, sources historiques…) que vous trouverez, avec bien d’autres références, dans cette bibliographie téléchargeable.

Feuilletez et commandez ce numéro

La revue Accueil

Depuis le « Maman, est-ce que j’étais dans ton ventre ? » en passant par un « Papa, pourquoi est-ce que tu n’es pas noir comme moi ? », le sempiternel « Maman, à l’école on m’a dit que tu n’étais pas ma vraie mère, c’est vrai ? » jusqu’à un plus lointain « Est-ce que je pourrai retrouver mes parents de naissance ? », la vie des enfants adoptés – et de leurs parents – est jalonnée de questions. En écho à une question essentielle : « Pourquoi ai-je été abandonné ? », prélude à bien d’autres interrogations. Ces questions qui peuvent poindre à des moments où les parents s’y attendent le moins, et qui peuvent les désarçonner. Comment y répondre ? Il arrive que ce soit l’absence de questions qui pose question car on peut se sentir désemparé face à un enfant qui ne demande rien.

Feuilletez et commandez ce numéro

La revue Accueil

On pourrait – on voudrait – croire que toute adoption est « régulière », légale, protégée ou sans tache. La réalité dément parfois, hélas, cette espérance : zones de « flou », irrégularités, malveillances et même crimes peuvent provoquer des drames humains. Ce dossier d’Accueil aborde un sujet difficile mais que l’on se doit de regarder en face. Analyse historique, focus sur des situations « limites », éclairages de professionnels, témoignages de victimes, mais aussi interrogation sur les réparations possibles, sur les outils à mettre en place contre les trafics et les dérives… nourrissent cette indispensable réflexion.

 

Feuilletez et commandez ce numéro

La revue Accueil

 

En France, ils ont pu grandir plus ou moins longtemps dans une famille d’accueil, dans un foyer… Nés à l’étranger, ils ont pu vivre en institution, ou encore à l’hôpital. Les enfants adoptés ont pu, également, grandir un temps dans leur famille biologique. Ce dossier explore cet « avant », sous l’angle des premiers donneurs de soin. Qui s’est occupé des enfants avant l’adoption ? Comment s’en est-on occupé et avec quelles conséquences sur leur développement et par la suite, leur rapport avec leurs parents adoptifs, et plus généralement leur rapport aux autres ?

 

Feuilletez et commandez ce numéro

La revue Accueil

 

Devenir parent par adoption ou souhaiter le devenir, c’est se poser d’emblée la question de la disponibilité parentale. Le sujet est abordé dès la procédure d’agrément et pendant tout le cheminement vers l’enfant : un enfant qui aura un vécu, une histoire plus ou moins complexe, des besoins spécifiques, qui aura besoin de temps pour se sécuriser, découvrir sa nouvelle vie et créer de nouveaux liens. Comment se projeter quand on est postulant ? Comment les parents s’organisent-ils à l’arrivée de l’enfant et au long cours ? Comment vivent-ils cette nécessaire disponibilité ?


Feuilletez et commandez ce numéro

La revue Accueil

 

Des témoignages présentés au gré des multiples saisons que nous traversons le long de nos vies d’adoptés ou d’adoptants, comme autant d’instantanés intemporels. Des mots simples, forts, surprenants ou émouvants qui résonneront par leur authenticité et la sagesse qu’ils portent. Des mots qui nous racontent à chaque étape de notre vie de famille : le temps « d’avant » (la réflexion, la préparation, l’attente), le temps du « pendant » (l’annonce, la rencontre, les premiers temps) et puis la vie entière !

Feuilleter et commander ce numéro
La revue Accueil

Le défi d’écriture : publication du sixième texte

Fin mars, les associations Enfance & Familles d’Adoption et Écritures colombines vous lançaient un défi d’écriture. Vous avez été plus de 40 à envoyer votre texte, autobiographique ou fictionnel, et nous vous en remercions vivement. Nous avons eu grand plaisir à lire vos textes. La variété des points de vue et la richesse des styles ont donné lieu à un débat passionné.

Le texte lauréat sera publié dans le numéro 195 d’Accueil (sortie fin juin) et conjointement sur les sites d’EFA et d’EC. Les six autres textes qui ont remporté la majorité de nos suffrages seront publiés sur les deux sites à raison d’un par semaine.

Nous avons déjà publié six textes « Kambana »,  « Lettre à mon fils d’amour », « Renaissance », « Ô toi mon enfant ! », « La seule chose que je sais, c’est que je ne sais pas » et « Moi et les grands ».

Cette semaine, nous vous proposons le texte lauréat. Il sera également publié dans le numéro 195 d’Accueil (sortie fin juin) et conjointement sur le site d’Écritures colombines. 

Lire la suite