La situation des pupilles de l’Etat au 31 décembre 2015

L’enquête sur la situation des pupilles de l’Etat au 31 décembre 2015 a été publiée le 19 mai 2017 par l’ONPE. Au 31/12/2015, il y avait 2 615 mineurs pupilles de l’Etat (2 435 au 31/12/2014). Durant l’année 716 enfants ont été adoptés (contre 773 en 2014), dont 473 nés sous le secret.

Lire la suite

Drépanocytose : thérapie génique, un début d’espoir ?

Une étude publiée en février 2017 dans le New England Journal of Medicine rend compte d’un succès de thérapie génique pour le premier patient ainsi traité: les travaux ont été menés par une équipe internationale, avec des membres de l’hôpital Necker. Deux autres patients seraient en cours de traitement. Il s’agit d’une technique très lourde et réservée de ce fait, aux cas les plus graves, avec encore une incertitude sur la durée de l’amélioration, et en fait une alternative à la greffe de moëlle qui reste problématique chez l’enfant adopté (en l’absence de donneur familial). S’il ne s’agit pas de guérison, mais plutôt de rémission, cela peut contribuer à améliorer leur qualité de vie.

Pour en savoir (beaucoup) plus

Adoption internationale : une hausse en trompe-l’oeil

apEn 2016, 956 visas long séjour adoption (VLSA) ont été délivrés (contre 815 en 2015 et 1069 en 2014). La mission de l’adoption internationale relève que « cette hausse apparente de 17 % résulte de la levée de la suspension des adoptions en République démocratique du Congo (RDC) ». Hors RDC (231 arrivées d’enfants), le premier pays d’origine est Haïti (82), suivi du Vietnam (74) et la Colombie (62).

Télécharger le rapport annuel de la MAI

Vers la fin des adoptions à l’étranger ? une émission de France Culture

Vers la fin des adoptions à l’étranger ? Du grain à moudre, France Culture, 21 décembre 2016

Emission présentée par Mélanie Chalandon

Avec Béatrice Biondi, Nigel Cantwell, Yves Denéchère, Nathalie Parent

« On ne peut pas laisser aller les familles dans un pays où on n’est pas sûr que les enfants sont adoptables. Quand les enfants grandissent, ils demandent à connaître leur histoire, pourquoi, comment. Les parents doivent pouvoir répondre aux questions des enfants. » (Nathalie Parent).

Un débat sur les évolutions de l’adoption internationale, les questions éthiques, les attentes des pays d’origine, les responsabilités des pays d’accueil comme la France, qui exercent une pression sur les pays d’origines et qui délivrent les accréditations aux organismes autorisés pour l’adoption sans toujours s’interroger sur la réalité du terrain et les conséquences pour les enfants et leurs familles.

Une émission à podcaster ou à réécouter en ligne

 

Manifestation à Paris des familles attendant de pouvoir adopter un enfant de la RD-Congo à Paris, 19 décembre 2016

Ton histoire, tes origines et les réseaux sociaux

Un guide gratuit, rédigé par Eileen Fursland et adapté par le groupe Origines d’Enfance & Familles d’Adoption

Les réseaux sociaux font partie de l’univers des jeunes dès l’âge de 12 ans. Pourtant, ni eux ni leurs parents n’en maîtrisent toujours les enjeux. Si ce mode d’échange et de partage présente des atouts, il est aussi source de risques, notamment d’intrusion dans la vie privée et de harcèlement par des personnes dont il peut être difficile de vérifier l’identité.

Lire la suite

Sans l’Agence française de l’adoption (AFA), serions-nous parents aujourd’hui ?

Nous avons obtenu notre agrément en avril 2011. Assez rapidement, nous avons contacté différents organismes autorisés pour l’adoption (OAA) et l’Agence française de l’adoption (AFA).

Lire la suite

Nous ne sommes pas au bout de l’attente …

Nous avons entamé les démarches d’agrément en vue d’une adoption en mai 2014. En février 2016, l’AFA acceptait notre dossier de candidature à l’adoption d’un ou plusieurs enfants en provenance des Philippines.

Lire la suite

Ne pas oublier les enfants qui attendent et les couples qui espèrent

Nous nous sommes mariés à 40 ans en 2012. En 2013, nous avons décidé de nous tourner vers l’adoption. Nous n’envisageons pas de rester à deux. Fonder une famille, c’est la suite et l’aboutissement de notre histoire. Une famille, c’est pour nous un socle pour toute personne, mais aussi la cellule de base de la société !

Lire la suite

Inconcevable !

Nous avons fêté l’obtention de notre agrément : un petit pas vers notre enfant. Puis, inscrits sur la liste d’attente AFA Russie, nous avons attendu, attendu… et avons fêté notre sortie de la liste : un nouveau petit pas vers notre enfant.

Lire la suite