REYSSET Karine, Mon nouveau frère, L’École des Loisirs, coll. Neuf, 2004

La famille de Nolwenn est du genre militant, écolo, tiers-mondiste et cohérent. le genre de famille qui ne se contente pas de tenir des discours et de donner des leçons aux autres, mais qui agit. En tenant un stand « De l’eau pour le Sahel » au collège, par exemple, quand ce pays souffre de la sécheresse. Et aussi en décidant d’adopter un jeune réfugié vietnamien. Nolwenn veut bien se mobiliser et vendre des bouteilles d’eau pour que le Sahel reverdisse. Elle veut bien s’intéresser aux autres, au monde, à l’étranger, la preuve : elle rêve de devenir guide touristique. Mais elle a beaucoup de mal à être cohérente. Ce futur frère, comment l’appeler ? Nouveau frère ? Frère adoptif ? Frère vietnamien ? Ou bien faux frère ? Que va-t-il changer dans sa vie, dans leur vie à tous ? Va-t-il lui plaire ? Parler français ? Lui piquer sa chambre ? Il arrive. Il s’appelle Minh. Il est costaud, souriant, adorable. Il devient un exemple pour Nolwenn, son frère et sa soeur. Il devient insupportable…

https://www.babelio.com/livres/Reysset-Mon-nouveau-frere/163178