Archive d’étiquettes pour : Parutions

Sortie depuis peu chez Grrr…art éditions, Adoptions nous offre un voyage en Colombie, à l’occasion de l’adoption de la fille de l’auteur. De la rencontre à la création des liens, de l’inquiétude des premiers temps à l’installation du quotidien, chaque moment évoque à Guillaume Grimonprez des souvenirs de l’adoption de son fils aîné. Et nous évoque à tous une multitude de souvenirs et de sensations…

la boutique EFA

Les membres des Conseils de famille des pupilles de l’État disposent désormais d’un guide pratique pour exercer, au mieux et dans les règles, leurs responsabilités à l’égard des enfants pupilles de l’État. Réalisé par l’UNAF en partenariat avec EFA, la fédération nationale des associations d’entraide des pupilles et anciens pupilles de l’État, des personnes admises ou ayant été admises à l’ASE (FNADEPAPE) et l’Union nationale des associations de familles d’accueil et des assistants maternels (UFNAFAAM), ce guide comprend un rappel des textes juridiques, des exemples pratiques et des conseils.

Une nouvelle édition, mise à jour, a été réalisée en 2017.

Lire la suite

Un guide gratuit, rédigé par Eileen Fursland et adapté par le groupe Origines d’Enfance & Familles d’Adoption

Les réseaux sociaux font partie de l’univers des jeunes dès l’âge de 12 ans. Pourtant, ni eux ni leurs parents n’en maîtrisent toujours les enjeux. Si ce mode d’échange et de partage présente des atouts, il est aussi source de risques, notamment d’intrusion dans la vie privée et de harcèlement par des personnes dont il peut être difficile de vérifier l’identité.

Lire la suite

L’adoption se ressent et se vit aussi dans son corps et sa chair. Le corps peut exprimer bien-être, mal-être ou difficultés, être porteur de traces de l’histoire pré-adoptive de l’enfant et, pour l’adolescent, les changements physiques et l’image de soi viennent parfois accentuer les questionnements identitaires. Mais le corps est aussi un formidable vecteur de la communication et de la relation parents-enfants : portage, ateliers psychocorporels, massages, jeux… favoriseront la rencontre, les échanges, la création du lien et l’attachement.

Feuilletez et commandez ce numéro

Le revue Accueil

 

Qui sont les pères concernés par l’adoption ? Pères par adoption, en couple ou célibataires ; ceux qui aspirent à devenir père ; ceux qui se retrouvent dans ce rôle en devenant le compagnon d’un parent ayant adopté en solo… Et les adoptés qui deviennent père à leur tour. Dans une société où le rôle du père et le regard posé sur lui évoluent, le père adoptif est-il différent des autres ? Comment s’implique-t-il dans le projet de construction familiale ? Comment s’élaborent les liens au sein de la famille ? L’adolescence vient-elle bousculer les rôles et les représentations ? Autant d’aspects abordés à travers des témoignages, des études, des expériences de professionnels.

Feuilletez et commandez ce numéro

Le revue Accueil

 

Pendant longtemps, l’adoption nationale n’a représenté que 20 à 25 % des adoptions en France. Elle concerne désormais près de la moitié des adoptions et la France est devenue le premier pays d’origine des enfants adoptés dans notre pays. Nombreux sont aujourd’hui les postulants qui souhaiteraient adopter un enfant pupille de l’État. Pourtant, ce statut juridique particulier ne suffit pas à définir le parcours singulier de chacun des 2 400 enfants pupilles de l’État, la réalité de leur vécu, leurs besoins, leur âge, leurs origines… Et il convient de penser pour chacun d’eux un projet de vie adapté à ses besoins spécifiques : c’est là le rôle des 115 Conseils de famille chargés de leur suivi.

L’adoption nationale concerne aussi quelques enfants confiés à des OAA. Et qu’en est-il de l’adoption en Polynésie française ?

Désolé, ce numéro est maintenant épuisé.

Feuilletez et commandez ce numéro

Le revue Accueil

 

Lors de leur démarche d’agrément, tous les postulants sont invités à réfléchir sur l’éventualité d’une adoption d’un enfant grand : les enfants sont de plus en plus nombreux, tant en France qu’à l’international, à devenir adoptables tardivement. Mais en matière d’adoption, à partir de quel âge peut-on dire qu’un enfant est grand ?

L’enfant arrive avec une histoire déjà riche d’événements qui l’ont façonné et qui le marqueront toute sa vie. Les futurs parents arrivent aussi avec leur vécu, leur histoire personnelle puis commune, pour les couples. Comment ces histoires vont-elles se rejoindre, trouver des points communs, permettre à chacun de trouver sa place ? Comment construire une vie ensemble sans oublier le passé, mais aussi sans que celui-ci ne vienne perturber ou entraver le processus en marche ?

L’adoption nationale concerne aussi quelques enfants confiés à des OAA. Et qu’en est-il de l’adoption en Polynésie française ?

Feuilletez et commandez ce numéro

Le revue Accueil

 

Vaste sujet qui fait, depuis de plusieurs années, l’objet de nombreuses discussions. L’on voit se mettre en place des modules de préparation, des sessions de sensibilisation, des stages de réflexion, des parcours de postulants, pour mieux se préparer aux changements qu’entraîne l’arrivée d’un enfant. Mais se préparer à quoi ? pour quel(s) enfant(s) ? Comment organiser cette nouvelle vie qui démarre et sur quelles ressources s’appuyer ? Cultiver ses compétences parentales, sa capacité d’adaptation et pointer ses propres fragilités, se « former » aux principaux enjeux de la parentalité adoptive, comprendre les besoins des enfants adoptables et connaître les spécificités culturelles du pays d’origine de son futur enfant, autant d’éléments qui permettent d’accueillir plus sereinement son enfant, mais aussi de ne pas se sentir totalement démuni face à l’imprévisible.

Feuilletez et commandez ce numéro

Le revue Accueil

 

En août 2004, un drame terrible s’abat sur la famille. Nous venons de perdre brutalement notre premier enfant, notre petite puce de 4 mois et demi des suites de la mort subite du nourrisson. Après un processus de deuil, un parcours PMA difficile, nous décidons de nous tourner vers l’adoption via l’AFA.

Lire la suite

Être parent est un métier sans véritable mode d’emploi, chacun l’exerce dans une subtile alchimie alliant les valeurs forgées au creuset de l’histoire familiale et personnelle, les normes contemporaines et savantes, les besoins de l’enfant et les circonstances de la vie. Chacun fait sa petite tambouille avec les ingrédients dont il dispose. Si les parents adoptifs aspirent avant tout à être des parents comme les autres, l’histoire singulière de leurs enfants, la spécificité de la famille adoptive les invitent à devenir plus créatifs.

Feuilletez et commandez ce numéro

Le revue Accueil