SAUZET Gérard et Catherine, Un matin de septembre Nathanaël nous a quittés, Publibook, 2013

« Il y a cette conception dans la tête, accepter un jour d’être parent d’un enfant qui ne sera pas la chair de notre chair, le fruit de nos entrailles mais celui qui est né dans nos têtes, qui va devenir, mystère de notre esprit, autant notre chair que si… Quand Nathanaël nous a quittés, une des plus grandes douleurs a été le manque physique comme si une partie de notre corps avait été arrachée, amputée d’un membre, d’un organe, mystère de la force de nos esprits. L’histoire d’un enfant adopté est toujours complexe, pour lui, pour ses parents, pour son environnement, pour la famille qu’il construira. » Un matin de septembre Nathanaël nous a quittés est un livre-thérapie, comme si ses auteurs avaient choisi de transférer leur douleur sur le papier. Il présente le témoignage sincère et authentiquement intéressant de deux parents qui ont choisi d’adopter, et expose de façon pure et simple, sans sentimentalisme ni faux-semblants, les faits et les émotions ressenties au cours de cette expérience humaine fabuleuse… mais aussi tragique.

https://www.decitre.fr/livre-pod/un-matin-de-septembre-nathanael-nous-a-quittes-9782342010176.html