LE RUN, LEBLANC, CLUET, L’enfant dans l’adoption, Editions Érès, 2006 L’enfant n’a pas demandé à être adopté. Sa voix n’accède pas aux médias, qu’ils soient professionnels ou publics : il a donc besoin d’un porte-parole. C’est le parti pris de cet ouvrage issu d’un numéro de la revue enfances & psy.

L’accent est mis sur ce que vit l’enfant dans l’adoption : un parcours qui commence par un abandon, des ruptures, avant la rencontre avec ses futurs parents. Se dessine ici le cheminement, le travail psychique que doit faire l’enfant pour adopter sa nouvelle famille, construire son identité, surmonter la blessure de l’abandon et faire le deuil d’une unification illusoire. Pour certains le travail sera une quête : comprendre ce qui s’est passé, voire retrouver leur mère de naissance, plus rarement leur géniteur. Tout dépendra de la qualité des liens qu’ils auront formés avec leur famille adoptive, et des rencontres, mises à l’épreuve de ces liens avec l’environnement, en particulier à l’adolescence. Le cheminement s’effectue avec les parents qui ont choisi d’accueillir et d’aimer cet enfant, de le désirer et de le porter à travers les épreuves et les joies du parcours. En centrant le propos sur l’enfant, en exposant les réflexions et les pratiques, les auteurs ont voulu offrir un outil qui permette aux professionnels de l’enfance de mieux comprendre et d’aider les enfants et les familles qui font appel à eux.

https://www.cairn.info/l-enfant-dans-l-adoption–9782749206516.htm