Une poupée en chocolat, Amandine Gay

Née sous le secret, Amandine Gay a été adoptée par une famille blanche alors qu’elle-même est noire. Son histoire personnelle, les expériences douloureuses de l’enfance à l’âge adulte, le regard porté sur elle comme adoptée, comme personne noire, sa formation de sociologue, les rencontres avec d’autres personnes adoptées ont incité Amandine Gay à se questionner sur l’identité, la filiation, la parentalité, la famille et la réalité – souvent niée – du racisme en France. Cet essai autobiographique, développant une analyse que l’autrice revendique politique, a la volonté d’inscrire l’adoption dans un contexte socio-historique au travers des rapports de classes, du passé colonial des pays occidentaux, des inégalités mondiales, et s’interroge sur les fondements de l’adoption internationale et plus particulièrement de l’adoption dite « transraciale ». La réflexion et les prises de position de l’autrice peuvent parfois déranger ou choquer mais elles ont le réel mérite d’alimenter le débat.

https://www.editionsladecouverte.fr/une_poupee_en_chocolat-9782348055805

Ce commentaire a été publié dans le numéro 200 de la revue Accueil