Le pédopsychiatre Maurice Berger a longtemps œuvré au CHU de Saint-Étienne, expérience et pratique qu’il a partagées à travers de nombreux articles et ouvrages. Publié en 2003, L’enfant et la souffrance de la séparation vient d’être réédité et, comme Maurice Berger l’écrit lui-même, malgré les dix-sept années qui séparent les deux éditions : Rien de ce qui est écrit ne […] paraît inexact, parce que le besoin de lien demeurera toujours le point fort et le point faible de l’être humain. Le lien, le besoin de lien, les liens en souffrance, voilà bien un sujet qui concerne les enfants adoptés et leurs familles. Cet ouvrage nous permet de mieux comprendre les séquelles, chez certains, d’une séparation précoce, comment l’enfant doit se (re)construire une identité et repenser ses origines. Un chapitre entier est consacré à l’enfant et l’adoption, mais le propos principal porte sur les liens « pathogènes » et leurs conséquences dans le quotidien de l’enfant. Grâce à de nombreux exemples, nous pouvons les percevoir concrètement et mieux en saisir les impacts. Une lecture essentielle !

https://www.dunod.com/sciences-humaines-et-sociales/enfant-et-souffrance-separation-divorce-adoption-placement-0

Ce commentaire a été publié dans le numéro 196 de la revue Accueil