Stewart Foster, Recherche parents parfaits, Hélium éditions, 2021

Sam a 11 ans et vit en famille d’accueil où on lui dit qu’il fait partie de la famille, même s’il ne part jamais en vacances avec elle. Il voit parents et enfants se faire des câlins et réalise combien ça lui manque, combien il se sent seul, parfois. Cela fait bientôt cinq mois qu’il vit dans cette nouvelle famille, mais ça ne va pas durer : en cinq ans, il a déjà connu neuf maisons différentes ! Ces changements incessants et cette insécurité font qu’il hésite à s’engager dans des activités parce qu’il ne sait pas s’il sera encore là demain… Et, parfois, ça le fait exploser. Alors, aidé de sa meilleure amie, Sam va rédiger une annonce pour trouver deux adultes (mais un seul, ça ira aussi) pour aimer et s’occuper d’un garçon de 11 ans, des parents « parfaits » car il rêve d’une famille pour la vie, d’un chez soi parce qu’une maison et un chez soi, ce n’est pas la même chose.

Destinée à un public d’ados, cette histoire, rédigée dans un style alerte, met en évidence la douleur de ne pas trouver sa place et l’envie profonde de trouver un ancrage auprès de parents que tu auras pour le reste de ta vie.

https://helium-editions.fr/livre/recherche-parents-parfaits/

Ce commentaire a été publié dans le numéro 201 de la revue Accueil