Archive d’étiquettes pour : Médias

Adoption internationale : Estelle a adopté ses deux enfants en Colombie.

En novembre 2015, après sept ans d’attente, Sébastien et Estelle serrent enfin dans leurs bras Esteban, leur fils adoptif originaire de Colombie. Plus tard, ce sera au tour de la petite Rose de rejoindre la famille. Estelle témoigne du long processus de l’adoption internationale.

Pour Sébastien et Estelle Lambert-Leynaert, devenir parent, c’était une évidence. La vie en a décidé autrement, ils ont d’abord dû faire le deuil d’un enfant biologique puis ils ont décidé d’adopter leur fils et leur fille en Colombie. Ils témoignent du parcours, log et complexe, de l’adoption internationale dans “C’est la vie”.

En 2023, 176 enfants ont été adoptés à l’étranger par des ressortissants français ou des étrangers résidents en France. Ces enfants adoptés sont majoritairement originaires du Vietnam, de Thaïlande, de Madagascar, de Colombie ou de Tunisie.

Pourquoi certains parents font le choix d’adopter à l’étranger ? Quel est le processus qui mène à l’adoption d’un enfant ? Comment s’y prépare-t-on ? Quelles sont les spécificités d’une telle décision ? Parmi les sujets abordés dans l’émission : la parentalité adoptive, l’adoption internationale, l’infertilité, l’attachement, la peur de l’abandon, les TDAH.

Un très beau témoignage à retrouver dans l’émission “C’est la vie” sur France Bleu.

Estelle Lambert-Leynaert est auteure du livre Ce lien jusqu’à toi, publié aux éditions Michalon.

Soutenez EFA au quotidien en distribuant des gouttes d’eau grâce au moteur de recherche Lilo.

Lilo est un moteur de recherche français et solidaire qui finance gratuitement les projets de votre choix. Leur politique de confidentialité est simple : ils ne traquent, ne conservent et ne revendent aucune donnée personnelle.

Comment un moteur de recherche peut-il financer des projets ?

Les recherches sur internet via Lilo génèrent chaque année de l’argent grâce aux liens sponsorisés et aux annonces présentes en haut de chaque page de résultats. En France, cela représente par exemple la coquette somme de 2 Milliards d’euros par an.

Lilo a décidé de développer un moteur de recherche qui permet de reprendre la main sur cet argent en finançant des projets solidaires. Tous les mois 80% des bénéfices de Lilo sont ainsi redistribués. Cet argent, c’est chacun qui décide de la manière de le distribuer, en donnant les gouttes d’eau gagnées avec chacune des recherches internet aux associations de votre choix pour les financer gratuitement.

Enfance & Familles d’Adoption fait partie des projets soutenus par Lilo. Ainsi, grâce à cela près de 4000€ nous ont été déjà versés !

De quelle manière soutenir EFA à travers Lilo ?

  1. Tout d’abord installer Lilo comme moteur de recherche par défaut sur votre ordinateur (simplement mettre le lien https://search.lilo.org/ comme page d’accueil par défaut de votre navigateur, rien d’autre).
  2. Et ensuite choisir le projet EFA pour donner automatiquement vos gouttes.

C’est tout !

 

Aide Sociale à l’Enfance, République en souffrance (Podcast Radio France)

En France, près de 330 000 mineurs sont pris en charge au titre de la protection de l’enfance. 170.000 sont placés dans des structures dédiées, mais les places manquent, même quand il y a urgence.

Qu’ils soient juges pour enfants, référents de l’Aide sociale à l’enfance (ASE), éducateurs, médecins de la PMI ou assistantes sociales, ces professionnels oscillent entre désarroi, fatalité et colère. Ils dénoncent les défaillances d’un système à bout de souffle : manque de place, de structures, de familles d’accueil, manque d’effectif, de travailleurs sociaux, de formation, manque de temps pour accompagner les enfants ou contrôler ceux qui les accueillent, manque d’argent car l’ASE relève des départements, qui n’en font jamais une priorité.

En 2022, le gouvernement a rappelé les départements à leurs responsabilités, dans une loi censée améliorer les conditions de repérage, d’accueil et d’accompagnement des enfants relevant de l’ASE. Mais les décrets d’application tardent et on est encore loin d’une réforme en profondeur, comme les professionnels du secteur le réclament.

Écouter en podcast sur le site de Radio France

Retour sur les 70 ans d’Enfance & Familles d’Adoption.

C’était, il y a six mois, le 7 octobre 2023, au FIAP, à Paris. Le mouvement Enfance & Familles d’Adoption a ce jour-là célébré ses 70 ans, fêtant à cette occasion le chemin parcouru en faveur de l’adoption.

Une belle journée, durant laquelle convivialité et réflexion ont fonctionné de concert. Une matinée consacrée à l’échange et la réflexion sur la situation actuelle et les enjeux à venir de l’adoption. Réflexion partagée au-delà du seul périmètre d’EFA puisque s’y sont joints des partenaires associatifs et institutionnels ainsi que des personnalités du champ de l’adoption et de la protection de l’enfance. Puis un après-midi festif, lors duquel tous les participants ont pu rire (de l’adoption !) avec Bertrand Uzeel avant de jouer au jeu A’dop de l’association Voix D’Adoptés (VDA). (télécharger le programme).

EFA remercie tous les participants à cette journée et tous ceux qui ont contribué à l’organisation et l’animation de son 70e anniversaire.

Pour ceux qui étaient là et voudraient se remémorer la journée tout autant que pour ceux qui n’ont pu être présents, quelques présents post-anniversaire :

Des textes :

  • L’ouverture de la journée des 70 ans d’EFA, d’Anne Royal, présidente d’Enfance & Familles d’Adoption (pdf).
  • Une adresse de Marc Grivel, président d’Enfance & Familles d’Adoption de1980 à 198 (pdf) lue par Christian Godde, secrétaire général à la même période.
  • L’intervention de Janice Peyré, présidente d’honneur d’Enfance & Familles d’Adoption, « 1953-2023 : En attendant de passer le pont… » (pdf).
  • L’intervention de Françoise Toletti, membre de l’équipe Accompagnement à la parentalité adoptive d’Enfance & Familles d’Adoption, « Accompagner à EFA : enjeux et perspectives »

Un podcast :

  • Table ronde sur le thème “Adoption nationale et internationale : Quelles perspectives et actions pour demain ?” réunissait les personnes suivantes: Julie Cadin, juriste, chargée de mission de défense des intérêts de l’enfant, conseil départemental de l’Eure; Charlotte Girault, directrice de l’AFA et directrice adjointe du GIP France Enfance Protégée; Jimmy Messineo, juriste en droit de l’enfant et de la famille, coordinateur du service SSI-France; Céline Breysse, fondatrice du collectif des adoptés du Sri Lanka; Françoise Toletti, équipe Accompagnement d’EFA.” (1h30).

Des vidéos :

 

Etude exclusive de Kantar pour Enfance et Familles d’Adoption à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Enfance.

L’adoption, mesure de protection de l’enfance : 39% des Français(es) y ont déjà pensé et 33% déclarent que c’est un sujet qui nous concerne tous selon une étude Kantar Insights France

Paris, le 20 novembre 2023 – À l’occasion de la Journée Mondiale de l’Enfance, Kantar Insights France a mené une étude inédite pour l’association Enfance & Familles d’Adoption (EFA), qui fête cette année ses 70 ans d’existence au service de l’adoption et de l’enfance délaissée. Kantar Insights France a interrogé 1000 personnes vivant en France, âgées de 18 ans ou plus et constituant un panel national représentatif, afin de recueillir leurs perceptions sur l’adoption d’enfants.

Cette étude inédite sur l’adoption a permis de révéler les 4 principaux enseignements suivants :

— L’adoption est un sujet grand public
— Dont les perceptions se situent entre idéalisme et réalisme
— Et qui génère encore de nombreuses idées reçues ou datées
— D’où la nécessité d’être bien accompagné quand on envisage d’adopter un enfant

Lire la suite

Bébés placés, la vie devant eux (Replay du 15 novembre 2023)

À l’approche de la Journée internationale du 20 novembre, France 2 diffuse un documentaire Infrarouge inédit, Bébés placés, la vie devant eux, réalisé par Karine Dusfour et produit par Mélissa Theuriau. Une immersion inédite dans une pouponnière spécialisée dans l’accueil des nourrissons pour comprendre, au plus près de leurs émotions, ce que vivent les enfants confiés à l’Aide sociale à l’enfance (Ase).

Basile et Manon sont nés sous le secret, Anne-Lise a été placée à l’âge de 12 mois sur décision judiciaire. Ce film suit leur parcours au sein de l’Ase : Anne-Lise va-t-elle retourner vivre chez ses parents ? Manon et Basile seront-ils adoptés ?

Près de 10 000 bébés vivent en pouponnière en France.
Penchés sur leur berceau, puéricultrices, éducateurs et assistantes familiales accompagnent leurs premiers pas dans la vie. Ce film interroge comment grandir loin des liens du sang et pointe l’urgence à valoriser les métiers de la protection de l’enfance.

Regarder le reportage en replay sur France.tv (disponible jusqu’au 23 mai 2024)

 

Dossier “dis-leur.fr” : Johanne Lemieux : “L’adoption internationale va peu à peu disparaître…”

L’association Enfance et Familles d’Adoption accueille à Montpellier le 28 octobre une spécialiste de l’adoption internationale, l’étonnante Québécoise Johanne Lemieux. Avec ses exemples colorés, la Nord-Américaine, grande vulgarisatrice d’une méthode empirique qui semble fonctionner, est très suivie en France. “La formation des parents adoptants devrait être obligatoire partout”, affirme celle pour qui un attachement réussi préside à une adoption réussie.

Dans la communauté adoptante, c’est une star. “Certains livres de Johanne Lemieux font partie de ceux que nous vendons le plus au sein de notre association et sur lesquels on se base beaucoup… L’adoption est souvent racontée soit comme une rencontre merveilleuse, soit comme un histoire impossible. La réalité est plus complexe…” .

Muriel Pirra est porte-parole de l‘association Enfance et Familles d’Adoption de l’Hérault (EFA34) qui accueille à Montpellier, les 28 octobre prochain, à 13h15, justement, “une spécialiste internationale” du sujet, la Québécoise Johanne Lemieux, qui donnera une conférence intitulée Cultiver l’attachement ou l’art d’être un parent-jardinier !

Inscription obligatoire ICI.

Le lendemain est aussi consacré à ce thème (1).“Elle a rédigé de nombreux ouvrages, dont des best-sellers, pour accompagner les familles adoptantes et les personnes adoptées”, précise l’association.

Lire le dossier complet réalisé par le site “dis-leur.fr”

 

 

Présentation du collectif Akka | Droits des Adoptés du Sri-lanka

Nous (Anne-Namalie, Adeline Damayanthi et Champika) avons été toutes les trois adoptées au Sri-lanka dans les années 80.

Nous nous sommes rencontrées en 2018, au milieu de la tempête émotionnelle qu’a produit l’annonce d’un vaste trafic de bébés sri-lankais mis sur le marché de l’adoption internationale. Notre détermination à garantir l’intérêt supérieur de l’enfant, l’accès des droits aux origines des adoptés et la reconnaissance de ces adoptions illégales qui ont bouleversé la vie de milliers d’adoptés, nous ont incitées à nous structurer par la naissance de ce collectif.

C’est à l’aune de nos histoires personnelles que nous mesurons le mieux l’étendue de ces pratiques illicites. A ce titre, nous portons la volonté d’agir pour le bien commun. Nos compétences personnelles et professionnelles nous ont convaincues que nous pouvions œuvrer ensemble vers les personnes adoptées du Sri-Lanka qui se questionnent sur ce sujet.

Par ailleurs, nous avons senti la nécessité d’ouvrir un vrai dialogue sur la scène politico-judiciaire afin de sensibiliser et permettre de faire évoluer le cadre législatif vers une meilleure protection des personnes adoptées. Pour cela, il nous semble évident de tisser un solide réseau partenarial avec toutes les associations et collectifs déjà actifs.

Nous ne nous prétendons pas être un collectif supplémentaire mais bien une instance complémentaire.

Accéder au site du collectif Akka.

France.tv – Le scandale des adoptions à l’étranger : des enfants adoptés dénoncent des dérives.

L’association « Le Rayon de Soleil de l’enfant étranger » fait valoir un droit de réponse

Après la publication le 10 février sur le site du journal “Le Télégramme“, de l’article intitulé « Mis en cause pour ses pratiques, un organisme d’adoption internationale perd son habilitation », la présidente de l’association « Le Rayon de Soleil de l’enfant étranger » fait valoir un droit de réponse.

Sylvie Cyprien, présidente de l’association « Le Rayon de Soleil de l’enfant étranger » (RDSEE), a fait parvenir un droit de réponse : « Compte tenu des nombreuses fausses informations qui ont récemment été relayées dans la presse, l’association Rayon de soleil de l’enfant étranger tient à communiquer le contenu exact du courrier officiel qui lui a été adressé le 13 décembre 2022 afin de l’informer qu’un retrait de ses habilitations était envisagé par le ministère de l’Europe et des affaires étrangères.

Lire l’article complet sur le site du journal “Le Télégramme”.

Lire le communiqué de presse du Rayon de Soleil de l’Enfant Etranger du 20/02/2023.