Articles

Suite aux annonces du président de la République et du premier ministre nos bureaux sont fermés depuis le 16 mars et pour une durée indéterminée. Vous pouvez continuer à nous joindre mais uniquement par mail.

C’est en restant solidaire et en respectant les consignes qui nous sont données que nous pourrons faire face à cette pandémie.

Nous avons une pensée pour tous ceux qui sont touchés par ce virus ainsi que pour les parents qui devront attendre pour pouvoir rejoindre leur enfant.

Prenez soin de vous et de vos proches dans le respect des mesures prescrites par les autorités.

 

Le Massacre des innocents, les oubliés de la République

Mobiliser l’opinion sur les maltraitances à enfants et proposer des solutions, tel est l’objectif des deux auteurs de cet ouvrage, Michèle Créoff, vice-présidente du Conseil national de protection de l’enfance, et Françoise Laborde, ancienne journaliste de France 2. Cette enquête est aussi un travail d’analyse sur les maltraitances, les morts d’enfants, dont on ne parle pas.

Et les 300 000 enfants et mineurs, accueillis souvent tardivement par les services sociaux, ne sont guère mieux traités : ils peuvent être ballotés de foyers en familles d’accueil, leur santé est mal prise en charge, ils n’ont le plus souvent aucune formation (70 % n’ont aucun diplôme). Et à 18 ans, tout ce système aussi imparfait soit-il s’arrête brutalement : ils sont abandonnés par les services sociaux, pour la plupart en situation d’échec et sans ressources (40 % des SDF de moins de 25 ans sont d’anciens enfants placés !).

Personne ne s’y intéresse : Ces enfants ne votent pas, ces enfants ne manifestent pas, ils n’ont pas des milliers d’amis sur Facebook et quand ils ont survécu aux traumatismes de leur enfance, ils préfèrent oublier.

Michèle Créoff et Françoise Laborde, Le Massacre des innocents, les oubliés de la République, Independently published, 2018

« MARIAGE ET ADOPTION POUR TOUS » Un avant-projet de loi et un climat qui occultent les nécessaires débats de fond sur l’adoption

Enfance & Familles d’Adoption en 2012, ce sont plus de 30 000 enfants (adoptés et non adoptés) vivant au sein de plus de 9 000 familles adhérentes. Depuis sa création, il y a bientôt 60 ans, ce sont près de 200 000 enfants nés en France et à l’étranger dont les parents ont rejoint la fédération à un moment de leur parcours.

Apolitique et laïque, EFA réunit en son sein une grande diversité de situations parentales, à l’image de la diversité de la société française : couples homme-femme, mariés ou non, précédemment divorcés ou non, parents célibataires, veufs ou veuves, couples de femmes ou d’hommes. Des familles de toutes sensibilités et de toutes convictions. Lire la suite