Articles

Pupille, un film de Jeanne Herry. Interviews et vidéo.

Pupille : un film magnifique sur un bébé né sous le secret, porté pendant deux mois par tous les adultes qui se mobilisent pour lui, pour lui permettre d’aller sereinement vers sa maman adoptive. Film lumineux, émouvant, aussi précis qu’un documentaire, admirablement interprété sans jamais tomber dans le pathos.

Théo est remis à l’adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C’est un accouchement sous le secret. La mère a deux mois pour revenir sur sa décision… ou pas. Les services de l’aide sociale à l’enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s’occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d’incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s’appelle Alice et cela fait dix ans qu’elle se bat pour avoir un enfant. PUPILLE est l’histoire de la rencontre entre Alice, 41 ans, et Théo, trois mois.

La bande annonce du film

 

Jeanne Herry a aussi rencontré Nathalie Parent, Présidente de l’association Enfance et Familles d’Adoption (EFA) et Sandrine Dekens, psychologue et coordinatrice ERF (Enfants en Recherche de Famille).  L’occasion d’aborder ensemble les thématiques universelles qui infusent PUPILLE et qui tissent des liens étroits entre fiction et réalité.

Entretiens avec les acteurs, Nathalie Parent et Sandrine Deckens.

 

La réalisatrice Jeanne Herry & son actrice Olivia Côte répondent aux questions des spectateurs conviés à découvrir, en Projo privée et avant-Première chez CINE+, le film PUPILLE (sortie en salles le 05 Décembre  2018).

 

La situation des pupilles de l’État au 31 décembre 2016

L’enquête sur la situation des enfants pupilles de l’État vient d’être publiée par l’Observatoire national de la protection de l’enfance (ONPE). Au 31/12/2016, il y avait 2 626 enfants bénéficiant du statut de pupilles de l’État (2 615 en 2015 et 2 435 en 2014), suivis par 116 conseils de famille.

646 naissances suite à un accouchement sous le secret ont été enregistrées (600 en 2015), 108 de ces enfants ont été restitués à leurs parents (15 %), 6 enfants ont été trouvés et admis au statut de pupilles de l’État. Par ailleurs, 34 nouveau-nés avec filiation établie ont été remis aux services de l’ASE en vue de leur adoption. Enfin 10 enfants ont été admis comme pupilles suite à un échec d’adoption.

Outre quelques compléments d’informations (conditions d’admission, profil des enfants confiés en vue d’adoption, enfants à besoins spécifiques, naissances sous le secret), le rapport de l’ONPE propose un focus sur les enfants admis suite à une déclaration judiciaire d’abandon.

Durant l’année, 751 enfants ont été confiés en vue de leur adoption (716 en 2015 et 773 en 2014), plus de 20 % d’entre eux étaient considérés comme ayant des besoins spécifiques en raison de leur âge (80 enfants), de leur état de santé ou de la présence d’un handicap (57) ou en fratrie (17).

Le nombre d’agréments en cours de validité se porte à 14 070 (-13 % par rapport à 2015). 3235 agréments ont été délivrés dans le courant de l’année 2016 (-2% par rapport à 2015).

Télécharger le rapport sur la situation des pupilles de l’État au 31 décembre 2016

 

Examiner la situation des enfants placés à l’ASE : état des lieux

Examiner la situation des enfants placés à l’ASE : état des lieux

Suite à l’impulsion donnée par le rapport Gouttenoire et la loi du 14 mars 2016 concernant le « projet pour l’enfant » et l’examen de la situation des enfants placés à l’Aide sociale à l’enfance (ASE), l’Observatoire national de la protection de l’enfance (ONPE) vient de publier un état des lieux de la mise en place des commissions départementales chargées d’examiner la situation des enfants placés à l’ASE, pour un éventuel changement de statut. 79 départements sur les 102 ont répondu au questionnaire que leur avait été adressé.

Lire la suite

La situation des pupilles de l’Etat au 31 décembre 2015

L’enquête sur la situation des pupilles de l’Etat au 31 décembre 2015 a été publiée le 19 mai 2017 par l’ONPE. Au 31/12/2015, il y avait 2 615 mineurs pupilles de l’Etat (2 435 au 31/12/2014). Durant l’année 716 enfants ont été adoptés (contre 773 en 2014), dont 473 nés sous le secret.

Lire la suite

cartonrouge

Mauvais temps pour les pupilles de l’État

Une fois encore les pupilles de l’État sont victimes de délaissement institutionnel. Créée en 2004, l’Organisation régionale de concertation de l’adoption en Normandie (ORCAN), l’une des rares structures en France spécialisée dans l’adoption d’enfants à besoins spécifiques, devrait arrêter ses activités à la fin de l’année.

Lire la suite

oned

Situation des pupilles de l’Etat (30 décembre 2013)

Au 31 décembre 2013, 2363 enfants bénéficiaient du statut de pupille de l’Etat, un nombre très proche de celui de 2012: 640 enfants sont nés sous le secret, soit 36% des pupilles, une proportion identique à celle des enfants admis suite à une déclaration judiciaire d’abandon. 894 enfants ont été placés en vue d’adoption (929 en 2012). Source: rapport (février 2015) de l’Observatoire national de l’enfance en danger (ONED).

ONED Logo

La situation des pupilles en 2012

Une analyse du rapport de l’ONED publié en janvier 2014 sur la situation des pupilles de l’Etat au 31 décembre 2012 : 2 328 enfants bénéficiaient du statut de pupille et 697 ont été placés en vue d’adoption.