Le rapport de l’ONPE

Dans ce quatorzième rapport, l’Observatoire national de la protection de l’enfance (ONPE) fait le point sur les enjeux de la connaissance en protection de l’enfance et de sa production. Il s’interroge alors sur la manière dont la connaissance peut être utile – utilisée et utilisable par et pour les acteurs de la protection de l’enfance quel que soit leur niveau d’intervention – dans le but d’accompagner au mieux enfants et familles.

Il livre également quelques données chiffrées sur la protection de l’enfance, notamment sur la situation des enfants pupilles de l’État.

Au 31 décembre 2018, le nombre de mineurs bénéficiant d’au moins une prestation ou mesure relevant du dispositif de protection de l’enfance est estimé à 306 800 (hors Mayotte, 305 600 en 2017), soit un taux de 21 ‰ des mineurs. Le nombre de jeunes majeurs concernés par un suivi en protection de l’enfance est estimé à près de 21 400, soit 9,1 ‰ des jeunes âgés de 18 à 21 ans (+ 4 % entre 2017 et 2018).


Les enfants pupilles de l’État

L’ONPE estime à 3 010 le nombre d’enfants ayant le statut de pupille de l’État au 31 décembre 2018 (+ de 8 % par rapport à 2017 qui comptait 2 778 enfants bénéficiaires de ce statut).

550 enfants sont nés sous le secret (- 11 % par rapport à 2017, qui comptait 619 enfants nés sous le secret).


Le nombre d’agréments d’adoption

10 800 agréments étaient en cours de validité au 31 décembre 2018 (12 162 au 31 décembre 2017, soit une baisse de 11 %).


Le communiqué de presse de l’ONPE (pdf)

Le rapport de l’ONPE (pdf)